Mini camps

  • Séjour à la Forge:  Photos
  • à la Franqui :

    garcon-voile-franqui

    Prêt pour l'avanture

    et voilà le travail

    et voilà le travail

    milene

    voici Milène

     

    L’organisation était plutôt sympa car nous étions par petits groupes et les tâches étaient également réparties. L’après midi nous sommes allés nous baigner sur la plage, car le camping était a une centaine de mètres de la mer. Nous avions souvent des  espaces libres entre les activités ou nous pouvions faire des jeux, écouter de la musique, etc.…  le soir, des veillées a thème étaient organisées. Il y a eu la veillée Loup-garou, un jeu de rôle, et, pour la dernière soirée, bous avons eu droit a la veillée de Mylène, qui était en fait un animateur déguisé, ou des minis épreuves étaient organisées : mimes, une épreuve ou nous devions trouver des chansons contenant un mot donné par l’animateur, une épreuve de danse « un peu spéciale » et beaucoup d’autres choses. Un jour, nous sommes allés  à Narbonne voir un  festival sur les années 1930. Cette après midi a été beaucoup appréciée car nous avions du temps libre dans Narbonne sans animateurs, où l’on pouvait faire du shopping, se balader, regarder le spectacle, par petits groupes. Au moment de partir, ce fut un peu triste car on ne voulait pas que sa s’arrête, et, comme d’autres jeunes venaient de Conques, et que nous étions devenus amis, on ne voulait pas trop se quitter. Bref, ce camp fut joyeux et très agréables car tout le monde était de bonne humeur et s’entendait bien, et de nouvelles amitiés ce sont crées. Je n’aie qu’une chose à dire : vivement l’année prochaine, que l’on s’éclate autant.

  • à Strasbourg

A l’arrivée à la gare, nous étions tous frigorifiés à cause de la température. Puis quand Pascal, Perrine et Oxane (les animateurs) sont arrivés nous avons pris le train pour Narbonne où nous avons mangé.

La nuit, dans le train pour Strasbourg, a été mouvementée et agitée. dsc00672Il y avait plein de secousses, pendant le voyage, le vent sans doute ! Certains d’entre nous n’ont pas pu s’arrêter de parler, et nous avons dormis peu de temps.

Arrivée congelée…

Le lundi matin nous sommes arrivés en gare de Strasbourg. Là bas nous avons du trouver l’auberge où nous allions dormir : « le Ciarus ». Nous avons fait un immense détour, dans le vent glacé, en trainant nos valises.

Arrivés au « Ciarus », nous étions soulagés car les chambres étaient convenables.

L’Europe comment ça marche ?

L’après midi nous avons visité le parlement européen.dsc00565 Nous avons vu plusieurs salles dont l’hémicycle. Nous avons aussi vu l’entrée des chefs d’état avec le tapis rouge. Puis, on nous a appris que le parlement européen était constitué de 27 états membres. Le siège se trouve à Strasbourg mais les députés se réunissent aussi à Bruxelles.

Le lendemain matin nous sommes partis pour le camp de concentration du Struthof. Durant l’aller nous avons vu des superbes maisons alsaciennes, chacune plus colorées les unes que les autres allant du rouge pétard au vert clair.

Une bombe alsacienne…

Le soir il y eut la soirée crêpes. C’était sympa, surtout quand Cunégonde est apparue. Elle nous a bien fait rire avec ses tresses blondes. En réalité ce n’était que Pascal l’animateur déguisé en Alsacienne.

Mercredi, c’est le conseil de l’Europe que nous avons visité. Nous avons appris que c’est une organisation  internationale qui décide des lois européennes concernant le  traité des droits de l’homme et d’autres mesures et qui gère la cour européenne de justice.  Il rassemble 800 millions d’européens répartis dans 47 états membres.

Le soir, ce fut la soirée Disco. Il y avait tous les styles de musique. Nous nous sommes bien éclatés, surtout certains qui sautaient partout.

Jeudi, nous avons fait le tour du centre historique de Strasbourg en bateau mouche. C’était magnifique ! Puis nous avons visité la cathédrale. Elle était magnifique autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. On nous a appris qu’il a fallut 700 ans pour la construire.

Chocolat de choc

Avant de reprendre le train, nous avons visité une chocolaterie. Il y eut d’abord un musée retraçant l’histoire du chocolat. Puis un chocolatier nous a fait une démonstration avec dégustation. Avant de partir, on nous a offert une tablette de chocolat chacun.

Durant tout le voyage, nous eûmes plein de quartiers libres, dans plusieurs endroits différents. En bref, c’était un séjour agréable et amusant.

Strasbourg est une très belle ville et on vous conseille d’aller y faire un tour !!!